Petite sélection de livres, CD ou DVD pour faire ou vous faire plaisir !


LIVRES :

Noël quel bonheur !
A ceux qui pensent que Noël est un moment de concorde et de félicité familiale, lisez la nouvelle de Chloé Delaume, sublime et parfaite qui rend la fête délicieusement macabre. Dans ce recueil, vous trouverez aussi les réveillons de François Bégaudeau ou Yannick Haenel. En tout, autant de textes que de desserts provençaux ! Treize nouvelles affreusement croustillantes.
Éditions Armand Colin, 11,50 €

Hygiène de l’assassin d’Amélie Nothomb
Le rêve de tous les passionnés de manuscrits devient réalité grâce à cette nouvelle maison d’édition, Les Saints Pères. Elle propose cette année une édition limitée du manuscrit d’Hygiène de l’assassin. Paru il y a vingt ans, ce roman emblématique de la romancière belge, Amélie Nothomb, dévoile le travail de sa main. La qualité d’impression permet de retrouver les impulsions de l’écriture et donc, du fil de la pensée de l’écrivain. Présenté dans un coffret fabriqué à la main, l’ouvrage est augmenté d’un autoportrait inédit de l’auteure.
Éditions des Saints Pères, tirage numéroté limité 1000 exemplaires, 98€
Pour (re)lire l’interview de l’éditrice, cliquez ici.

Voix de femmes, Anthologie, Poèmes et photographies du monde entier
Sont réunis dans ce livre somptueux les plus beaux textes de 343 poétesses, de Sappho à nos jours, accompagnés des photographies d’artistes du monde entier. Ces œuvres, répertoriées par pays semblent se répondre et s’illuminer les unes les autres. Le travail de recherche et de sélection derrière cet ouvrage est exceptionnel. Pour qui s’intéresse à la création au féminin, ce sera une bible à conserver précieusement.
Editions Turquoise, 378 pages, 38 €

Les grands photographes de Roberto Koch
Sublime cadeau collectif à faire à un amateur de photographies. Les plus beaux clichés de Man Ray, Mapplethorpe, Newton, etc. En tout une vingtaine de photographes majeurs sont étudiés grâce à des portfolios emblématiques. Le très grand format rend ce livre exceptionnel.
Editions Flammarion, 450 pages, 100 €
Pour découvrir l’intérieur du livre, cliquez ici.

  

© Man Ray Trust – ADAGP – Telimage – Paris, 2006
© Elliott Erwitt – Magnum Photos


DVD :

La toile blanche d’Edward Hopper de Jean-Pierre Devilliers
En prélude ou en complément à l’impressionnante exposition qui se déroule en ce moment au Grand Palais, ce documentaire de Jean-Pierre Devillers, François Gazio et Didier Ottinger retrace, par touches éparses, la vie du peintre, sans cesse en quête de lui même. Beaucoup ont nourri l’interprétation de cette toile blanche et énigmatique qu’est Edward Hopper lui-même, et le film croise les points de vue, les entretiens et les archives : de son ami le critique Brian O’Doherty au réalisateur Wim Wenders, chacun éclaire le travail du peintre sur la solitude, le temps cristallisé et la recherche de la lumière absolue. Ce film est une belle reconstruction qui tente de synthétiser les silhouettes insaisissables d’un des génies du siècle, laissant entendre de temps à autres la voix du maître qui nous irrigue de sa sagesse lumineuse.
Arte Video, 20 €
Pour regarder la bande-annonce du documentaire, cliquez ici.

 

Le festin de Babette, film culte danois de Gabriel Axel,
tiré d’une nouvelle de Karen Blixen
Muze en avait parlé il y a deux ans, dans son numéro consacré à la culture scandinave. Le festin de Babette est un film étonnant qui célèbre la magie de la gastronomie dans l’austère société danoise de la fin du XVIIIème siècle. L’histoire est celle d’une française fuyant la révolution et trouvant refuge chez deux sœurs bigotes et gentilles dans une bourgade nordique. Elle en devient la femme de ménage sans jamais révéler son passé. Lorsqu’elle gagne une grosse somme d’argent à la loterie, elle propose d’organiser un incroyable dîner composé de mets rares. Stéphane Audran y est magnifique, l’ambiance digne des films de Bergman. Cette version restaurée et augmentée d’un entretien avec la comédienne, est l’occasion de découvrir ou redécouvrir ce film.
Carlotta films, édition Blu-Ray, 20 € ou DVD, 17 €
Pour visionner la bande-annonce, cliquez ici.

 

MUSIQUE :

Emily Loizeau, Mothers & Tygers
Avec ce troisième album, Emily Loizeau convie au voyage. Dans Mothers & Tygers,  elle explore la littérature (Aimé Césaire, William Blake…), les aubes d’une nature foisonnante et les émotions nouvelles de la maternité, qui, par ricochets, éclairent ses propres liens avec sa mère et sa famille. Grâce à sa mélancolie lumineuse, sa voix granuleuse, la chanteuse qui compose et écrit, impose sa singularité avec élégance. Un album beau, doux et poétique pour les amoureux de la chanson française.
Polydor, 14,99€
Pour écouter un extrait, cliquez ici.



Buridane, Pas fragile
Avec son premier album, cette jeune artiste repérée aux Chantiers Francos et distinguée par le prix Adami, trace sa route depuis quelques mois déjà. Derrière son apparente timidité se cache la virulence d’une jeunesse qui, autrefois blessée, est prête à en découdre. La jeune chanteuse aborde dans ses titres intimistes, les hésitations, les doutes, les heurts des jeunes filles de son âge (26 ans) et la volonté de tenir les rennes de sa vie. Avec ses mélodies folk, la profondeur et le travail de ses textes oscillant entre éclat et obscurité, Buridane se fait une place dans la nouvelle génération de chanteuses françaises. Un beau cadeau pour ceux qui aiment découvrir et suivre les jeunes artistes.
Believe Recordings, 13,99€
Pour écouter un extrait, cliquez ici.

 

Et bien sûr, un abonnement à Muze, pour un plaisir renouvelé quatre fois dans l’année ! Profitez de l’offre exceptionnelle « un numéro collector offert pour tout abonnement » Boutique d’abonnement en ligne : http://bit.ly/JVf5YK  Bon d’abonnement à imprimer : http://bit.ly/UiILDA

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: