jeu-de-regard-muze

L’atelier d’écriture de l’été est consacré à l’écriture photographique, avec le concours des  Rencontres d’Arles (sélection de photographies et interview du directeur de la manifestation, François Hébel). La boîte de jeu « Pause photo prose » est également présentée. Trois cartes sont reproduites dans les pages de muze, ainsi que les explications des trois manches du jeu.

Sur le site des Rencontres d’Arles, vous pouvez trouvez une vidéo expliquant les règles de ce jeu collectif et pédagogique.

JEU :
Avez-vous trouvé la photographie correspondant à la manche 2 « Attribuer » et celle correspondant à la manche 3 « Contextualiser » ? Vérifiez à présent si vous aviez les bonnes réponses…

muze13-jeu_arles copie

© Photographies Marion Poussier / Jonathan Hobin / Benjamin Béchet
Cliquer sur l’image pour la voir en plus grand


RÉPONSES :

1) La photographie correspondant à la citation de la manche 2 est celle de Marion Poussier, Campagne de publicité pour le Transilien, 2007, reproduite sur la page de gauche. À propos de cette image, la photographe déclare :
«Il s’agissait de s’éloigner un peu des images publicitaires très posées, figées, souvent réalisées en studio avec des flashs et toute une équipe de production. Ici aussi, il y avait une équipe, mais la plus réduite possible. Pas de maquillage, pas de lumière artificielle, des photos réalisées en argentique sans retouche ni montage… Le décor avait de l’importance, il fallait que ce soit un lieu de vie réel. Il fallait que la situation puisse être vraie, presque quotidienne, même si la note d’humour choisie apportait un peu d’étrangeté. Dans la même idée, nous avons décidé de choisir un comédien, et non un modèle, afin qu’il « joue » la scène. Il s’est amusé à jouer la scène le plus naturellement possible pendant que je le photographiais.»

Pour aller plus loin, une fois la photo attribuée à son auteur, la carte de jeu ajoute les précisions suivantes :
«La postproduction comprend tout ce qui se fait après la prise de vue, comme le réglage des couleurs, du contraste, de la luminosité, parfois la retouche, le montage. Le travail en postproduction étant complexe, il peut nécessiter toute une équipe. On pense souvent que les photographes travaillent seuls mais, et ce, dans toutes les étapes de leur travail, un grand nombre d’entre eux ont des assistants, notamment pour toute photographie nécessitant des éclairages complexes, des décors, des modèles… L’équipe autour de l’artiste peut réunir de nombreux corps de métiers, au même titre que sur un tournage de cinéma.»

2) La photographie correspondant à la citation de la manche 3 est celle de Benjamin Béchet, Odessa, utilisée pour la une de Transrural initiatives :

photo(9)

Pour aller plus loin, une fois identifiée la photo concernée, la carte de jeu précise :
«Benjamin Béchet est diffusé par l’agence Picturetank.
Une agence photographique sert d’intermédiaire entre la production (les photographes) et les réseaux de diffusion (presse, Web, musées, etc.). L’agence gère et distribue les œuvres des photographes professionnels, partageant avec eux les profits occasionnés par les droits d’utilisation achetés par les réseaux de diffusion.»

Aviez-vous trouvé ?

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: