camille de peretti muze

Camille de Peretti revient en ce printemps 2014 avec un nouveau roman Petits arrangements avec nos coeurs.

Camille, une adolescente de seize ans, rêve, malgré ses propres contradictions, d’amour et de preuves d’amour grandiloquentes. Ayant vent du béguin d’un jeune homme de terminale, Stanislas, elle le baptiste Mon Mystérieux Inconnu et s’imagine mille aventures. Elle fait finalement sa connaissance lors d’une fête du lycée. Durant l’été, elle joue avec lui à la femme fatale, froide, insaisissable. Au terme de ces deux mois elle réalise qu’elle n’est pas amoureuse de lui et choisir de le fuir.
A vingt cinq ans Camille est devenue écrivain. Sa vie et ses amours nourrissent ses fictions. Ainsi Stanislas, son premier baiser de lycée, est un personnage secondaire de son second roman. Mais suite à une rencontre inattendue, elle reprend sérieusement contact avec lui. S’instaure entre eux un jeu de séduction pimenté par l’alliance que Camille porte et par la présence d’une petite amie chez Stanislas, à Londres, où il vit et travaille. Leur raison se noie sous la déferlante passionnelle. Camille et Stanislas ne résistent pas à la naissance de cet amour. Ils s’installent dans la banlieue chic de Londres. Elle décore l’appartement et écrit quelques lignes pendant qu’il oeuvre à la City.
Petit à petit, les murs du joli cocon s’effrite. L’ennui ravageur s’invite. Camille sent bien que le jeu est perdu d’avance, mais elle ne peut, comme Stanislas, s’y résoudre. « L’amour s’assortit toujours de promesses. Une rupture est un parjure. » Ils s’envolent vers les USA pour un road trip, comme une dernière chance. Assis l’un à côté de l’autre dans l’habitacle de leur voiture, allongés dans le lit d’une chambre d’hôtel, ils ressemblent de plus en plus à deux étrangers, à deux inconnus.

Un roman sensible et entraînant dont il est difficile de se défaire. Chaque page appelle l’autre. La construction narrative et le travail sur le rythme des phrases emportent. De page en page, alors que le drame pointe, le désir de connaître le cheminement de ses deux amoureux s’intensifie. Où vont-ils ? Comment vont-ils s’en sortir ? Quelle décision vont-ils prendre ? Auront-ils le courage de leurs sentiments ? Comment Camille va-t-elle tenir sous le feu de la culpabilité, du dégoût ? De mensonges en petites violences, d’indifférence en retour de flammes, de la peur de la solitude au besoin de liberté, le ton est juste, les sentences cinglantes, le récit marquant. Un conte contemporain parfois cruel, parfois tendre, où l’amour prend mille visages et où les nuances de celui-ci donne de l’ampleur et de la profondeur à l’histoire de Camille et Stanislas.

Extraits :
J’avais seize ans, j’étais petite et maigre. Les garçons me faisaient peur. Je rêvais de me venger de leur indifférence et je jurais que le premier qui voudrait bien de moi paierait pour tous les autres.

Tôt ou tard, il faudra rompre. Mais la nuit est douce, le vin, délicieux et les fenêtres du Louvre jaunes dans le ciel au-dessus des arbres du jardin des Tuileries. Rien ne presse, bizarrement nous avions encore des rêves à partager.

Je repense à Dallas et je me dis que c’est à ce moment que j’ai compris avec horreur que je n’aurais ni la force de rester avec lui ni la force de le quitter. J’étais faire comme une rate. J’avais abandonné tout espoir de pardon, de nouveau départ et autre table rase. Alors j’ai continué, je me suis enfoncée dans le mensonge en souriant.

9782234070998-X_0

 

Rencontres : 
22 au 25 mai : festival du premier roman de Chambéry (73000), conférences vendredi 23 à 11h, samedi 24 à 17h
11 juin – 17h00 – Librairie Kléber – Starsbourg (67100)
14 juin – Librairie French Bookshop – Londres

Camille de Peretti
Petits arrangements avec nos coeurs
Editions Stock, 234 pages, 18,50€
Déjà en librairie

Photo : Francesca Mantovani
Anne-Laure Bovéron, muze

 

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: