angus et julia stone

 

Après A Book Like This (2007) et Down the Way (2010) le duo australien, Angus & Julia Stone, sort en cette fin juillet 2014 un troisième album. Il porte sobrement leur nom et s’impose comme le plus abouti.

 

Angus-Julia-Stone-bd

 

 

C’est un album inattendu, presque inespéré, qu’offrent aujourd’hui le frère et la soeur venus de la côte nord de Sydney. Angus et Julia Stone avaient en effet repris leur carrière solo : Julia avec The Memory Machine puis By the Horns, et Angus avec Lady of the Sunshine : Smoking Gun, puis Broken Brights. Ils n’avaient pas imaginé chanter de nouveau ensemble. Pire, ils n’en avaient pas l’intention. Mais le producteur Rick Rubin a su les convaincre…

Pour ce disque, simplement appelé Angus & Julia Stone, les deux artistes sont allés plus loin qu’à leur habitude en écrivant et en composant à quatre mains. Pour eux, tout s’est déroulé le plus simplement du monde. Chacun a apporté sa touche, ses dernières d’expériences indépendantes, ses visions de la vie, de l’amour, à une oeuvre fraternelle qui se dévoile lumineuse.

 

 

angus-julia-stone-grizzly-bear-617

 

Les treize titres de ce nouvel opus font la part belle à la rêverie et à la délicatesse. Voguant d’une émotion à l’autre, d’une humeur à l’autre, ce disque entraîne les auditeurs dans ces contrées étrangement communes et lointaines à la fois. Les voix envoûtantes, quasi entêtantes, hypnotiques, des deux chanteurs procurent une horde de frissons et un profond sentiment de bien-être.

Cet album poétique s’ouvre avec le très efficace A heartbreak (en écoute ici) et ses sonorités marquées qui impriment au corps des mouvements incontrôlés, le besoin de battre physiquement la mesure. Le la est donné. La folk teintée de pop du duo se fait vibrante, parfois électrique ou électrisante comme dans les titres Little Whiskey ou Death Defying Acts, parfois lascive comme dans Main Street, From the Stalls ou Other things.
Les voix d’Angus et de Julia se mêlent ou se répondent (Wherever You Are), couvrant chacun des amplitudes différentes et complémentaires qui balaient un spectre sensitif sans fond. Parfois, chacun interprète un titre en solo : dans Please You et Crash and Burn, Angus est seul au micro, tandis que Julia s’empare de Death Defying Acts.
Cet album chaleureux emporte et rassérène. Viscéral, il remue sourires, éclats et peines passagères. Une petite perle pour l’été, et pour aborder la rentrée dans la sérénité et la puissance des émotions.

 

Premier extrait : Grizzly Bear

Sampler de l’album (1 minute par titre)

Angus et Julia Stone seront en tournée en France en décembre 2014
Sortie de l’album : 29 juillet 2014
Label : Discograph

Site officiel : www.discograph.com/AJS/
Facebook / Twitter / Instagram

Photo : © Discograph
Anne-Laure Bovéron, muze

 

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: