muze new york meldoy

Au coeur de l’été voilà une comédie romantique réussie et revigorante. Son discours, un rien teinté de Girl Power, se révèle  rafraîchissant. New York Melody de  John Carney (le réalisateur de Once) aurait pu écumer les clichés et s’empêtrer dans un romantisme mielleux et convenu. Mais le réalisateur, aidé par des acteurs frais et touchants sans être mièvres, a su élever le propos de son film.

 

0940600.jpg-r_x_600-f_jpg-q_x-xxyxx

Le point de départ est bien connu dans ce registre : une femme, Gretta, est trahie par l’homme qu’elle aime. Il l’a renie au moment où il touche du doigt la célébrité en tant que chanteur. Un de ses titres, diffusé dans une bande originale, le conduit à la gloire : album personnel, clip, tournée, horde de fans…
Gretta reste désemparée dans une ville étrangère, ses quelques chansons et sa guitare sous le bras. C’est décidé, elle rentre chez elle, en Angleterre. Mais c’est sans compter son ami, Steve, qui la traine dans un bar où il se produit. Il la force à montrer à son tour sur scène et à interpréter un de ses titres. Dans la salle, un homme se lève. Dan, producteur esseulé, fraîchement débarqué du label qu’il a fondé, passablement imbibé d’alcool n’est plus personne à cet instant, mais il a des projets pour cette jeune femme. Elle s’oppose à toutes ses propositions… Elle n’est pas à vendre. D’ailleurs, elle quitte New York…

 

NEW+YORK+MELODY+PHOTO1

Cette comédie romantique fait la part belle à la musique. Elle est en fait un personnage important de l’intrigue. Elle guide les deux amis. Ces deux âmes perdues, Gretta et Dan, se laissent happer par la magie new yorkaise et en font le support de leur créativité musicale. Une ode au pouvoir de la musique sur des rythmes folk entraînants. Durant tout le film, une irrépressible envie de taper du pied, de laisser sa tête osciller et ses doigts jouer du piano s’empare de vous. Keira Knightley (Gretta) s’adonnait ici pour la première fois à l’exercice du chant et révèle une voix agréable.

 

Le film sympathique de ce mois de juillet est donc en salle. Si vous avez envie de passer un bon moment, de sourire, de vous laisser porter ou encore de danser sur votre siège, n’hésitez pas une seconde.

 

Bande-annonce

 

Pour écouter la bande originale du film : cliquez ici

New York Melody
de John Carney,
avec Keira Knightley, Mark Ruffalo, Adam Levine

 

Photos : © UGC Distribution
Anne-Laure Bovéron, muze

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: