rentree litteraire

 

Patti Smith, Glaneurs de rêve
Après Just Kids, la chanteuse emblématique des années 1970, Patti Smith, livre un court récit autobiographique dans lequel elle donne de la voix à sa sensibilité et à sa poésie. Avec des images singulières, elle élève son univers, revient à son passé de petite fille et de jeune femme. Son appréhension du monde est teintée de fantaisie, de délicatesse mais aussi d’obscurité. De petits instants deviennent des événements charnières dans des phrases courtes et marquantes. A déguster lentement.

Patti Smith, Glaneurs de rêve
Editions Gallimard
Traduction de l’anglais (Etas-Unis) Héloïse Esquié
112 pages, 10€, avec des illustrations
En librairie le 9 octobre 2014

 

product_9782070142286_195x320

 

Véronique Bizot, Une île
Une promenade dans les senteurs, les parfums et autres odeurs. D’une évocation subtile au souvenir encombrant, Véronique Bizot retrace librement et avec originalité ses émois et dégoûts olfactifs. De son île où elle passe quelques semaines de vacances estivales entourée d’amis et de sa famille, la romancière croque des histoires courtes succulentes. C’est par une odeur qu’elle s’échappe parfois.

Véronique Bizot, Une île
Editions Actes Sud, 88 pages, 11€
En librairie : octobre 2014

9782330036911

 

 

Annie Ernaux, Le vrai lieu, entretiens avec Michelle Porte
A l’occasion du tournage d’un documentaire de Michelle Porte en 2008, Annie Ernaux a été confronté à la caméra, cet oeil sans oeil qui pousse à la parole dans un mouvement de craintes et d’aveux incontrôlés. C’est avec un abandon peu commun que la romancière née à Yvetot a répondu aux questions de la réalisatrice. Il a en résulté des heures d’entretien, en partie retranscris ici sans les hésitations et les tics de langage oral.
Dans Le vrai lieu, Annie Ernaux lève le voile sur l’écriture, sur son écriture, onze ans après L’écriture comme un couteau. Elle offre ici l’opportunité d’embrasser son oeuvre avec une compréhension plus complète et plus fine. Si les questions de classes sociales, de sentiment appartenance et de trahison d’un milieu, si le lieu géographique comme lieu social étaient déjà en place dans son oeuvre, déjà étudiés aussi, cet ouvrage permet de saisir profondément  les enjeux de l’écriture d’Annie Ernaux, l’intensité de ses motivations, ses quêtes et de ses paradoxes. Un ouvrage dense qui pousse à réfléchir non seulement à l’écriture d’Annie Ernaux mais à la littérature dans son ensemble.

Annie Ernaux, Le vrai lieu, Entretiens avec Michelle Porte
Editions Gallimard
En librairie le 2 octobre 2014
120 pages, 12,90€
Pour lire les premières pages cliquez ici

product_9782070145966_195x320

Anne-Laure Bovéron, muze
Photo : MemphisVive

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: