cirque romanes

 

En complément du dossier Les Tsiganes du numéro d’hiver actuellement en librairie et chez votre marchand de journaux, découvrez :

Rajenka !, le dernier spectacle du cirque Romanès

Dans le cirque tsigane Romanès, l’entrée du spectacle se fait sur la scène, comme pour mieux abolir la distance avec le spectateur. Pour le dernier petit né, Rajenka !, la famille est encore une fois réunie. Il y a le père, Alexandre Romanès, ancien dompteur né Bouglione, luthiste de musique baroque et poète qui a créé ce cirque en 1994, sa femme Délia « la tigresse » à la voix puissante et enjouée, leurs filles au trapèze, cheveux au vent, regards farouches et le reste de la tribu, au violon, à la guitare ou à l’accordéon. Dans ce spectacle, fragile comme une feuille dans le vent, la poésie vous envoûte et vous transporte. Ici pas de clowns, ni de lions en cage, mais des acrobates, des jongleurs, des contorsionnistes, dans la lumière tamisée d’un chapiteau à l’ancienne qui vous emmènent en voyage au pays des tsiganes.

Rajenka !
Du 5 décembre 2014 au 3 mai 2015
20 rue de Reuilly, Paris 12e
(ancienne caserne militaire)
www.cirqueromanes.com

Le Cirque Romanès organise le 31 décembre, un réveillon tsigane.
Pour connaître tous les rendez-vous de leur centre artistique tsigane, Tchiriclif : www.cirqueromanes.com

 

Sabrina Kassa, muze
Photo en une : Marcela Barrios Hernandez

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: