rlj2016

 

La rentrée littéraire, oui, mais de janvier ! 476 titres paraissent à cette occasion. Au fil des jours découvrez ici les coups de coeur de Stéphanie Janicot, rédactrice en chef de muze.

Murielle Magellan
Les indociles
Julliard (230 pages, 19 €)

Galeriste renommée, Olympe est une jeune femme libre et déterminée. Pour séduire Paul, un scientifique discret et marié à la recherche d’une toile pas trop chère à offrir à sa femme, Olympe déniche un vieil artiste oublié, retiré dans un quartier gitan du sud de la France. Elle est décidée à le faire sortir de l’anonymat et reconnaître internationalement. Mais on ne manipule pas les êtres aussi facilement et Olympe se heurte à toutes sortes de réticences, celles de l’artiste aussi bien que celles de sa proie. Portrait d’une femme contemporaine, plongée dans le monde de la création, qui n’est finalement pas aussi monolithique qu’elle en l’air. Avec en filigrane, cette question essentielle : est-il souhaitable d’assouvir tous ses désirs ?

indo

Ariane Bois
Le gardien de nos frères
Belfond (254 pages, 19 €)

Lorsque s’achève la seconde guerre mondiale, Simon n’est qu’un tout jeune homme qui vient de perdre presque toute sa famille dans les camps. Ne lui reste qu’Elie, un petit frère, caché du côté de Toulouse. Simon entre dans une association qui s’est donné pour mission de retrouver les enfants juifs disséminés dans la campagne française afin de les rendre à leurs familles d’origine. Mais ce n’est pas si simple car ces enfants se sont attachés à leurs nouveaux parents et bien souvent ces derniers ne veulent pas les rendre. Commence alors pour Simon un parcours du combattant pour retrouver Elie et le ramener à Paris avec lui. Il est, dans son épreuve, assisté par Léna, une jeune polonaise rescapée du ghetto de Varsovie. Si nombre de romans ont la guerre pour toile de fond, cette période post-shoah a très peu été étudiée. Elle est pourtant fondatrice de cette France d’après-guerre dont nous sommes toujours héritiers. A travers l’aventure de Simon et de son frère, c’est toute la question de la mémoire des disparus qui est évoquée.

Pour lire un extrait cliquez ici.

gardien

Stéphanie Janicot, rédactrice en chef

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: