noel-muze-2016


Tous les jours jusqu’à la mi décembre, découvrez nos idées de beaux-livres cadeaux pour toute votre famille et vos proches.

 

Et enfin…
Belles fêtes !

Pour soi-même

Le livre amoureux du soir de Brigitte Kernel (Plon, 453 pages, 20 €) Petits extraits de grandes œuvres, paragraphes de sagesse poèmes courts ou déclarations d’amour ; au fil de ses lectures, Brigitte Kernel a consigné dans ses carnets des moments privilégiés de littérature. Elle en livre ici 365 pour nous bercer, chaque soir, tout au long de l’année. Celle qui fut plus de vingt ans durant sur France Inter animatrice de la nuit menant du dimanche au lundi s’y connaît en ambiance nocturne. Ecoutons la avant de rejoindre Morphée. (S. J.)

9782259251242
Pour recevoir sa famille et ses amis rien de tel que Trois fois par jour de Marilou et Alexandre Champagne (Editions La Martinière, 256 pages, 29,90€)
Elle était chanteuse, mais ne se sentait pas comblée par la musique. Après 13 ans de carrière, Marilou s’est accordée le droit de se concentrer sur sa passion pour les arts de la table et de la gastronomie. Une jolie revanche pour celle qui a connu l’anorexie. Elle a développé sa créativité culinaire et son mari s’est pris au jeu. Il s’est chargé de sublimer ses plats par ses images alléchantes. Marilou propose près d’une centaine de recettes pour tous les repas et toutes les occasions. Des plus gourmandes aux plus économiques, des plus rapides aux plus raffinés, laissez-vous tenter pour ravir vos convives de tartes fines au saumon, de variétés de pesto, de vol-au-vent au confit de canard, de gnocchis à la ricotta et autres scones au citron / chocolat blanc ! (A-L. B.)

1553901-gf

Pour Sophie (sa meilleure amie)

Avec votre meilleure amie, vous vous êtes déjà échangées tous les romans de Sagan… Surprenez-la avec les chroniques et articles de presse de la romancière, publiés entre 1954 et 2003 et réunies pour la première fois dans un livre : Chroniques 1954-2003 (Livre de Poche, 704 pages, 8,90€). Presque 100 articles signés Françoise Sagan c’est la garantie de s’émerveiller, d’avoir envie de voyager, de se délecter aussi de l’écriture subtile de la romancière. Car si les sujets varient dans ces Chroniques, le style de Françoise Sagan demeure. Et son charme opère à tous les coups ! En bonus, une préface de Denis Westoff, le fils de Sagan. (A-L. B.)

 

9782253068723-001-t
 

Si elle aime l’art, optez pour Charlotte de David Foenkinos (Folio, 256 pages, 14,90€)
Charlotte, oui, mais Charlotte illustrée ! Fort de son succès auprès des lecteurs et auprès des critiques (Prix Renaudot 2014 et le Prix Goncourt des lycéens 2014), Charlotte de David Foenkinos est passé entre bien des mains de curieuses. Mais votre meilleure amie vous l’a dit, cette lecture a été suivie d’une enquête acharnée pour VOIR les gouaches de l’artiste peintre Charlotte Salomon. Avec cette édition illustrée (cinquante gouaches choisies par l’auteur et une dizaine de photographies de Charlotte et ses proches) elle aura le plaisir de redécouvrir les œuvres de Charlotte et le sublime portrait écrit par David Foenkinos. (A-L. B.)

 

product_9782070793884_195x320
Si elle est particulièrement sensible à la littérature, choisissez un des manuscrits des éditions des Saints Pères. Les derniers parus, Les Contes de Charles Perrault, Le mystère de Jean l’oiseleur de Jean Cocteau ou Jane Eyre de Charlotte Brontë poussent une fois de plus la porte de l’intimité des écrivains. Cette maison d’édition, spécialisée dans la reproduction des manuscrits originaux des oeuvres cultes de la littérature, offre la possibilité de suivre les méandres de la création littéraire, de ratures en ajouts, de suppressions en quêtes du mot juste. Le manuscrit de Cocteau est une succession de 31 autoportraits de l’artiste, réalisés à la mort de son amant, Raymond Radiguet, et qui le laisse inconsolable. Le manuscrit de Charlotte Brontë est accompagné des gravures d’Edmund Garrett. Comme Les Contes de Charles Perrault, il n’avait jamais été publié. (De 139€ à 249€, commande en ligne). (A-L.B.)

capture-decran-2016-12-06-a-09-23-07 capture-decran-2016-12-06-a-09-24-17

Pour Emilie (sa copine de Khâgne)

En souvenir des longues heures passées sur La route des Flandres à disséquer des pages de Claude Simon, à tenter de percer les mystères de la littérature du XVIIIème, on se jettera sur La passion des écrivains de Josyane Savigneau (Gallimard, 264 pages, 21 €) avec cette délicieuse impression que la littérature est finalement une matière vivante, façonnée par des êtres de chair et d’âme, que l’on gagne à découvrir à travers un regard amoureux et admiratif. On s’attachera peut-être à quelques détails : Françoise Sagan et son lien fraternel avec les enfants, Blaise Cendras comparant les yeux de Dominique Rolin à ceux des crocodiles d’Amazonie ou Jean D’Ormesson se déclarant déjà prêt à affronter la mort en 1999. Mais on y rencontrera surtout des œuvres sublimes, des personnalités hors du commun, contées avec une grande élégance, comme si tout cela appartenait à un monde aujourd’hui disparu. (S. J.)

a14751
Si la copine de Khâgne est passée du côté obscur de la force, c’est à dire à l’écriture, on peut aussi l’encourager en lui offrant de ces petits carnets Gallimard, à la couverture blanche si chic (Papeterie Gallimard de 8,90€ à 19,90€) La petite marchande de prose sera un choix pertinent à moins que la copine ne se soit décidée pour les vers, mais de nos, jours, c’est plus rare, et, de toute façon, Daniel Pennac n’en sera pas vraiment fâché. (S. J.)

gamme-entiere-papeterie
 

Pour Nathalie (sa pote de boîte de nuit)

On offrira un cadeau musical et générationnel. Si on frôle la trentaine, on se ruera avantageusement sur We are the 90’s (Collectif, Editions Delcourt, 152 pages, 18,95€)
Entre vous deux, il y a une playlist d’enfer. Il suffit qu’il fredonne quelques notes et vous voilà en plein karaoké déjanté et chorégraphié, et ce, où vous vous trouviez. Remémorez-lui vos plus belles nuits sur le dance floor, vos cassettes échangées, vos béguins de jeunesse, vos premières booms, avec une compilation d’histoires personnelles autour d’une vingtaine de titres phares des années 1990 par des auteurs de la bande dessinée contemporaine (Margaux Motin, Thomas Priou, Iris, Leslie Plée, Pacco…). Dans l’album NTM côtoie Worlds Apart, Oasis ou encore Alliance Ethnik. A coup sûr, vous allez de nouveau partager des souvenirs et des fous rires penchés au-dessus cette bande dessinée. (A-L. B.)

_WE ARE THE 90s - C1C4.indd

Mais si on dépasse la cinquantaine, mieux vaut se rabattre sur un classique : Inside the Beatles (Hugo Image, 210 pages, 40 €)Des centaines de photos noir et blanc, onstage et surtout backstage, du célèbre groupe de Liverpool. On les suit en répétition, en enregistrement, dans les loges. Rien de très intime donc, hormis une mini-séquence chez John en compagnie de son fils Julian mais une longue évocation de cette incomparable succès, dont on perçoit quelques clés en les observant au piano, à la guitare, toujours dans une grande connivence musicale. (S. J.)

004452121

Pour Christiane (sa marraine féministe)

Américaines, 50 wonder women de l’histoire des Etats-Unis de Patrick Sabatier (Editions Bibliomane, 256 pages, 20€)
C’est un fait inaltérable, les marraines sont des femmes aux talents multiples et à l’aura charismatique. La vôtre ne fait pas exception à cette règle, évidemment ! Et en plus, elle vous a donné les bases de votre culture féministe. Pour lui rendre hommage, optez pour Américaines, une galerie de portraits de femmes marquantes et incontournables dans l’histoire de la rébellion féminine outre-atlantique. De Pocahontas à Angela Davis, de Rosa Parks à Hillary Clinton, de Betty Friedman à Isadora Duncan, elles ont donné un coup de pied dans la fourmilière pour bousculer les droits des femmes, leurs libertés d’expression et d’action. Elles étaient (ou sont pour les derniers portraits) des guerrières, des dirigeantes, des conquérantes, des féministes, des abolitionnistes, des militantes… Ces courtes présentations sont des plus réjouissantes ! (A-L. B.)

index

Pour Gérard (son parrain 68tard)

Dictionnaire amoureux de Tintin d’Albert Algoud (Editions Plon, 800 pages, 25€)
Votre parrain revendique son goût de l’aventure et de la liberté, de la découverte, des voyages et des rencontres humaines aux quatre coins du monde… Titiller sa corde sensible avec le Dictionnaire amoureux de Tintin signé par l’écrivain, journaliste et humoriste tintinophile Albert Algoud. Il s’agit de son huitième titre autour de cette figure emblématique de la bande dessinée. Autant dire qu’Albert Algoud sait de qui il parle. Avec l’humour qui le caractérise et une touche intime, l’auteur écume le monde d’Hergé et de son personnage phare. Vous êtes assuré d’entendre votre parrain rire et s’esclaffer au fil de sa lecture en passant d’une lettre à l’autre de cet imposant ouvrage. Et s’il fait partie de ceux qui aurait aimé l’intégration de planches du dessinateur, glissez entre les pages une place pour l’exposition Hergé au Grand Palais à Paris. Elle s’achève le 16 janvier 2017 ! (A-L. B.)

9782259241380
 

Pour Adrien (son fils geek)

Le guide des youtubeurs de Sébastien Moricard et Alain T. Puyssegur (Editions Castelmore, 288 pages, 14,90€)
Cette année, il n’y a eu que cela à la bouche : YouTube, YouTube, YouTube… Il a passé des heures devant les vidéos de la dernière génération de vidéastes. Avec ce guide, faites-lui découvrir d’autres pros de la caméra qui manient l’humour, la vulgarisation et le savoir, les livres, les jeux vidéos, la musique ou sont des pros du lifestyle, de la mode ou des web-séries. L’ouvrage comporte aussi des interviews des youtubeurs les plus populaires dans leur domaine. De quoi sensibiliser votre geek préféré à l’art du travail, de la patience, de persévérance s’il envisage lui aussi de se lancer dans l’aventure. Avec les 350 chaînes présentées, 30 conseils de professionnels, votre fiston pourrait aussi se passionner pour de nouvelles idoles et même plonger dans un monde inconnu. Avec un peu de chance, il tombera raide dingue des booktubeurs et l’an prochain, il vous réclamera les dernières actualités en librairie… (A.L. B.)

 1610-youtubers_org

Pour Léa (sa fille trop vite grandie)

Les contes de notre enfance revisités par Tiffany Cooper (Marabulles, 144 pages, 14,90 €)
Hier encore vous lui lisiez les contes d’Andersen ou de Perrault en édulcorant la fin pour qu’elle ne soit pas traumatisée par le retour au statut d’écume de la petite sirène ou par la belle-mère cannibale de la belle au dois dormant. Aujourd’hui, elle ricane devant Massacre à la tronçonneuse ! Hé bien, ces contes revisités vont vous permettre de trouver un terrain d’entente. Peau d’âne technicienne de surface, Hansel enchaîné façon Breaking bad, Poulerousse et sa collection d’insultes, le petit chaperon rouge sur Instagram, les trouvailles anachroniques ne manquent pas. Amusez-vous bien ! (S. J.)

9782501105231-001-x
 

Mais aussi… Dictionnaire de la pensée du cinéma d’Antoine de Baecque et Philippe Chevallier (PUF, 812 pages, 39 €)
Pour une fille sortant de l’adolescence, le cadeau clin d’œil c’était sympa, mais dans l’hypothèse où l’on tient à entretenir une relation correcte, mieux vaut prendre au sérieux ses passions. Elle aime le cinéma, elle veut devenir la prochaine Emmanuelle Bercot, offrez-lui cette bible écrite par le grand prêtre Antoine de Baecque (et son comparse Philippe Chevallier). C’est pointu, vraiment pointu. Et subjectif. Pour l’entrée « Comédie musicale » par exemple, les auteurs insistent sur les travelings dans West side story (1963) afin de faire comprendre la magnificence des tableaux et l’imagination sans limite de ce genre adoré par les Américains et donc exploité à fond par Hollywood. On trouve aussi des films phares comme Nanouk l’esquimau (1922) considéré comme le premier documentaire de l’histoire du cinéma ou Rashômon film culte Japonais (1950), des auteurs comme Marcel Pagnol ou des genres d’auteurs comme les « formalistes russes », bref, rien n’a échappé à l’analyse de ces passionnés du septième art. (S. J.)

9782130652939_v100

Pour Yves (son mari -amant- fatigué)

Le sexe de Philippe Grimbert (Flammarion,192 pages, 30 €)
Non, il ne s’agit pas là d’un manuel pratique, ni d’une revue pornographique mais d’un livre d’art qui déroule des siècles d’histoire de la peinture, avec pour angle une psychanalyse du désir, ce qui lui permet de remonter aux grottes de Lascaux (représentation de l’homme blessé) ou même d’évoquer la mort de Sardanapale de Delacroix. Continent noir, Avant-après, Fusions, Vêtir, dévêtir, sont autant de prismes pour regarder les œuvres avec un œil plus attentif. Après un bref passage par la renaissance, l’ouvrage s’attache d’avantage aux XIXème et XXème siècle : Picasso, Egon Schiele, Lucian Freud, Magritte, et bien d’autres. C’est une manière ludique de revisiter l’histoire de la peinture mais également, si l’on en croit la préface de l’auteur (qui est également psychanalyste) une réelle possibilité pour réveiller un désir en sommeil. En tout cas, ça vaut la peine d’essayer. (S. J.)

 


cvt_le-sexe_4254


 

 

Pour Bruno (son mari altermondialiste) :

Beauties de Françoise Spiekermeier (Editions de La Martinière, 240 pages, 35 €)
Que ce soit en Afrique, en Asie, en Océanie, en Amérique ou en Europe, la beauté est un souci permanent de l’être humain. Paraître, c’est être. Résultat de ce tour du monde ethnique de la beauté : des photos d’une beauté inouïes qui témoignes d’une imagination sans limite dès lors qu’il s’agit de se parer de bijoux, de se coiffer, de se vêtir. Au-delà des biens matériels, le maquillage est sans doute le signe le plus distinctif de chaque peuple. La créativité en la matière est totale : visages peints, ornés, dessinés, piercés. Des plumes sur la tête pour les prêtresses papoues au T-shirt Marcel pour les communautés de la vallée de l’Omo en Ethiopie mixé à des jupes traditionnelles, on y trouvera de quoi piocher des idées. Un risque cependant : voir son mari quitter son job pour entamer un tour du monde. (S. J.)

129595_couverture_hres_0

Pour maman :

Femmes d’artistes-Femmes artistes de Catherine Lopes-Curval (Editions des Femmes-Antoinette Fouque, 96 pages, 30€) Une quarantaine de portraits de femmes, texte et image, par une peintre contemporaine. La femme est tour à tour, épouse, muse, ou elle-même artiste, formant un couple avec le créateur lui-même. Chaque tableau est en résonance avec l’œuvre de l’homme (Picasso, Hitchcock, Fellini, Fitzgerald, etc.), évoquant son univers et son style. Bien sûr si maman est très féministe, il lui faudra peut-être un peu de temps pour appréciera l’hommage rendu derrière le lien de subordination. (S. J.)

femmes-artistes-lopes-curval
Par ailleurs si maman est vraiment très classique, et goûte peu les œuvres contemporaines, même figuratives, on lui offrira plutôt : Les pionnières, femmes et impressionnistes, de Laurent Manœuvre (Editions des Falaises, 208 pages, 30 €) Un livre magnifique sur une cinquantaine de femmes peintres dont certaines, comme Berthe Morisot, ont franchi le seuil de la notoriété mais dont la plupart sont passées à la trappe alors qu’elles ont contribué au même titre que les hommes à la diffusion de l’impressionnisme dans le monde entier. Eva Gonzales, Mary Cassatt, Maria Wiik, Anna Ancher, ne sont que quelques exemples des découvertes que l’on pourra faire dans ces pages somptueuses, une occasion également de connaître l’œuvre picturale de Marie Bashkirtseff, incroyable jeune artiste disparue à vingt-quatre ans, dont on ne cite jamais que le célèbre journal. (S. J)

les-pionnieres-femmes-et-impressionnistes

Pour papa :

Glisser Gleb Derujinsky, l’œil de la mode (Editions Flammarion, 222 pages, 75€) dans les paquets destinés à son père c’est au choix, se retrouver autour de l’esthétique du photographe Gleb Derujinsky pour en détailler les ingrédients et la magie ou lui insuffler un sens de la beauté avec l’image d’un artiste exigeant, novateur et célébré dans l’univers de la mode. Gleb Derujinsky (1925-2011), photographe américain d’origine russe est un des maîtres de la photographie de mode dont les images sont identifiables au premier coup d’œil. Dans ce beau livre grand format, il pourra admirer les créations du photographe et observer ce qui fait sa marque de fabrique, son sens de l’image où l’art prime sur la mode. Si papa ronchonne en disant que la mode et lui… feuilletez le livre devant lui. Il réalisera sans peine que les clichés présentés ici et détaillés par des témoignages de proches du photographe, ne peuvent pas se réduire à la présentation de belles robes… (A-L. B.)

capture-decran-2016-11-22-a-14-52-57

Pour grand-père :

Johnny Hallyday, notre icône de Laurent Lavige (Editions Hugo Image, 176 pages, 19,95€)
Aux réunions de famille, grand-père s’empresse de pousser la chansonnette. Son répertoire préféré ? Johnny bien sûr ! Avec Johnny Hallyday, notre icône de Laurent Lavige, offrez-lui une plongée dans l’univers de l’artiste. De quoi affiner sa connaissance de son idole et de revivre ses années rock endiablées. Laurent Lavige, fan depuis l’enfance, reprend le fil de la vie de Jean-Philippe Smet de son enfance de saltimbanque à sa découverte de la musique d’Elvis Presley, de ses premières notes en décembre 1959 à ses premières apparitions au cinéma jusqu’à ses succès les plus marquants, ses collaborations dans le monde de la musique et du cinéma et ses challenges les plus délicats pour rester au top des ventes. De nombreuses références, des citations des personnalités et des médias ainsi qu’une foule de photographies émaillent le livre. Des repères par décennie permettent de resituer la conquête du public opérée par le jeune chanteur, bientôt incontournable. (Anne-Laure Bovéron)

johnny-hallyday-notre-icone

Pour grand-mère :

Mythologie et Philosophie de Luc Ferry (Editions Plon, 580 pages, 21,90 €)
Grand-mère nous racontait des histoires de la mythologie lorsqu’on était petit, on va lui rendre au centuple ce qu’elle nous a offert. Voici des années que Luc Ferry se fait fort de mettre la philosophie antique en général, grecque en particulier, au niveau du grand public. Or, la Grèce, ce n’est pas que de la philo, c’est aussi la patrie des grandes épopées, la source de toute notre littérature, grâce à des archétypes de personnages (Œdipe, Médée, Ulysse, Hélène etc.) jamais dépassés à ce jour. L’idée de génie de notre vulgarisateur du monde hellénistique est d’avoir mêlé la fiction et la réflexion. Certes, ce n’est pas nouveau, c’est même la base de la philosophie de Platon, mais ici, ce qui nous intéresse est que Luc Ferry raconte non seulement les grands mythes (la naissance des Dieux, Prométhée, le Minotaure, Tantale, etc.) mais en propose toutes les versions connues. En les comparant, il fait ressortir le sens profond de ces histoires, et la manière dont elles inspirent les philosophes de toutes les époques. Ce regard contemporain sur des narrations célèbres, sans doute parce qu’il est assez pointu, est tout à fait passionnant. (Stéphanie Janicot)

mythologie-philosophie
 

Chaque jour, une nouvelle idée sera ajoutée dans cet article.
A demain

 

Follow

Get every new post on this blog delivered to your Inbox.

Join other followers: